MOTEUR

QUE DOIS-JE FAIRE SI... ?

En cas de problèmes avec le système d’entraînement de votre eVTT ROTWILD, nous vous recommandons toutefois de contacter votre revendeur spécialisé et de faire effectuer un diagnostic complet. Un eVTT est un vélo à moteur électrique qui est soumis à des directives spéciales.

OÙ PUIS-JE ME PROCURER DES INFORMATIONS RÉCENTES SUR LE SYSTÈME DE VÉLO ÉLECTRIQUE BROSE ?

Vous trouverez des informations récentes et nouvelles sur le système de vélo électrique Brose sur la page d’accueil de Brose (www.brose-ebike.com).

COMMENT ET POURQUOI L’E-VTT EST-IL RÉGLEMENTÉ/BLOQUÉ ?

Avec votre ROTWILD E-MTB, vous utilisez une version sans enregistrement, limitée à 25 km/h, avec une puissance nominale moyenne de 250 W. Ils sont donc considérés comme des vélos ou des pédalos selon le droit de la circulation. Pour plus d'informations, nous nous référons à la norme DIN EN 15194 2017.

LA COURROIE CRANTÉE PEUT-ELLE SE ROMPRE ?

Les courroies de distribution des Brose Drive T, Drive S et Drive S Mag sont une technologie mature dans laquelle la courroie est adaptée à l'application, au kilométrage et à la charge. En cas de rupture de la courroie, vous pouvez cependant continuer à pédaler normalement sans endommager davantage le moteur. 

PEUT-ON UTILISER LE VÉLO MÊME SI LE MOTEUR EST COUPÉ OU SI LA BATTERIE EST VIDE ?

Pour les roues à traction Brose, c'est exactement l'un des principaux atouts. Dans ce cas, l'électrique et la force introduite par le conducteur sont complètement séparés l'un de l'autre par une roue libre entre le moteur électrique et le plateau. Cela signifie qu'en mode arrêt, le conducteur n'a pas besoin de déplacer les transmissions ou le rotor du moteur électrique. Il conduit le plateau directement sans pertes ni détours.

EXISTE-T-IL UNE AIDE À LA POUSSÉE ?

Oui, il y a un dispositif de poussée. Veuillez vous référer au manuel d'utilisation de votre E-MTB pour savoir comment l'utiliser.

INFLUENCE DE L’ASSISTANCE MOTEUR SUR LA PUISSANCE TOTALE

En comparant les différents concepts d’entraînement et le sentiment subjectif appris lors de la conduite d’un VTT classique sans moteur, il convient de tenir compte de différents facteurs :

  • Les pneus des eVTT sont conçus pour une traction et un contrôle maximum, ce qui peut entraîner un coefficient de frottement plus élevé.
  • Le poids du vélo est plus élevé en raison de la présence de composants d’entraînement supplémentaires, de composants optimisés eVTT et d’équipements de randonnée plus puissants
  • Des essais l’ont confirmé : À 23 km/h et en légère montée (env. 1 %), les performances du VTT classique et du eVTT ne coïncident qu’en présence d’une assistance de 40 % (ce pourcentage dépend largement de la vitesse et de la cadence).

Même avec un coefficient de frottement, une résistance à l’air, une densité d’air, une surface projetée et en supposant qu’il n’y a pas de vent, il est possible d’atteindre des vitesses finales différentes avec une puissance absorbée constante de 125 watts, un poids du cycliste de 80 kg et une pente constante de 5 % :

  • VTT : poids du vélo + équipement = 16 kg, P[M] = 125 W, v = 8 km/h
  • eVTT (assistance désactivée) : poids du vélo + équipement = 28 kg, P[M] = 125 W, v = 7 km/h
  • eVTT (assistance de niveau 4) : poids du vélo + équipement = 28 kg, P[M] = 125 W, + assistance niveau 4, v = 25 km/h

La comparaison montre à quel point la puissance d’entraînement supplémentaire influe sur la vitesse.

Le sentiment subjectif, qui suggère, selon l’expérience, que la résistance de la pédale devrait rapidement diminuer après avoir atteint le sommet, est un mauvais conseiller. Juste après le passage du niveau 4 au niveau 2, il manque une puissance supplémentaire d’environ 350 watts. Dans cet exemple, la cadence n’a pas pu être prise en compte, ce qui a également une influence considérable sur le couple résistant perçue.

Toujours à jour avec la Newsletter ROTWILD

Inscrivez-vous maintenant gratuitement