Départ vers de nouveaux horizons : le rouge peut parfois être vert.

de 2007 à 2011

Retrouver sa jeunesse

R.E.D. est né.

R.E.D. Présentation à Saalbach

Quand on se prend pour un cerf.

Richie Schley devient ambassadeur de la marque ROTWILD

Eurobike 2007

R.S1 CX (2007)

En cyclo-cross, les exigences en matière de matériau sont très élevées. Léger comme un vélo de course et robuste comme un VTT, le R.S1 CX est un véritable pro du hors-piste. ROTWILD va de l’avant ici aussi et dote le Crosser pour la première fois de freins à disque, bien avant que les associations cyclistes internationales ne permettent officiellement cette amélioration dans le cadre de la compétition.

Production ROTWILD (2008)

ROTWILD liefert die Rahmen für das Team Topeak Ergon

Irina Kalentjewa devient championne olympique et championne du monde de VTT (2008 + 2009)

R.R2 (2008)

Pour le hardtail R.R2 entièrement en carbone, les ingénieurs se consacrent à chaque couche individuelle et développent des tubes en carbone Channeltube uniques. Cette technologie permet à Irina Kalentieva de remporter son premier titre de championne du monde de cross-country sur un cadre série ROTWILD fabriqué grâce au procédé « tube-to-tube ».

R.GT2 (2009)

Le R.GT2 représente un véritable coureur de fond et combine, pour la course, le système éprouvé Active Linkage avec la technologie Channeltube au sein d’un seul VTT. Avec son poids réduit, son châssis orienté propulsion, mais aussi ses deux porte-bouteilles, il est destiné à une utilisation sportive dans les marathons difficiles ou les courses par étapes. La débattement de 130 mm lui permet d’être bien adapté pour les terrains difficiles.

Le rendez-vous des spécialistes : Festival Dirtmasters 2009

Frank « Lippe » Weckert, Richie Schley, Johanna Stephan, Ole Wittrock.

Une légende du VTT accessible : Richie Schley

Shooting photo 2010 : savoir où aller

R.X1 (2010)

Pour la première fois, les ingénieurs de ROTWILD utilisent le procédé d’hydroformage en association avec différentes épaisseurs de paroi pour le cadre et modifient le système de suspension XMS pour plus d’applications possibles sur des terrains exigeants. Une géométrie compacte pour plus de contrôle en descente, des éléments de suspension spéciaux, mais aussi des détails techniques tels que la technologie de suspension ou la tige de selle rétractable font du trail une nouvelle expérience avec le R.X1.

R.X2 (2011)

Le VTT R.X2 incarne à tous les égards la vision d’un VTT de ROTWILD : un poids réduit, une excellente dynamique de conduite et un châssis performant. Le point fort technologique réside dans le cadre en carbone fabriqué à la main à l’aide du procédé Modul Monocoque Technology. Rien d’étonnant à ce que le R.X2 soit brillamment récompensé lors de nombreux tests.

Cadre en carbone ROTWILD : un travail manuel jusque dans les moindres détails

Le R.S2 « Berghex » de Kerstin Brachtendorf

Toujours à jour avec la Newsletter ROTWILD

Inscrivez-vous maintenant gratuitement