En réalité : pour réussir, il faut plus que des vélos innovants.

de 2002 à 2006

ILR (Ideal Level Riding)

L’angle de la selle et du tube de direction peut être modifié jusqu’à 2° grâce à un système de serrage rapide.

Il faut célébrer les fêtes au bon moment

L’anniversaire de Peter et Pedro.

RFC.01 (2002)

Avec un débattement de 120 mm, le nouveau concept Freecross couvre une plage d’utilisation allant du cross-country au freeride. En montée ou en descente : outre le réglage du débattement, le système ILR (Ideal Level Riding) permet de modifier l’angle de la selle et du tube de direction jusqu’à 2° grâce à un système de serrage rapide.

Pedro en conversation avec la presse

Prototype du RCC.08

Cape Epic 2003

Le RCC.08 en action au Cape Epic

Une nouvelle ère commence

ROTWILD produit ses cadres à Taïwan.

Et débute le montage sur son site en Allemagne.

RCC1.0 R (2003)

Montrer la voie : pour les compétitions de marathon, ROTWILD présente le RCC1.0 R qui, en plus de son cadre principal en aluminium Channel Tube amélioré, dispose pour la première fois d’un cadre arrière en plastique renforcé de fibres de carbone. Le système Active Strut Shock avec un débattement de 50 mm combine les avantages du hardtail avec ceux d’un vélo fullspension et donc une traction maximale avec une conduite sans fatigue sur de longues distances. Transalp, TransRockies ou Cape Epic, le système connaît un grand succès sur les parcours les plus difficiles.

RSR0.5 (2004)

À la pointe de la technique : le cadre en aluminium du RSR0.5 est réalisé avec le plus grand soin possible et est supérieur à de nombreux modèles en carbone actuels. Aucun autre fabricant de cadres ne construit des cadres avec des tubes conifiés jusqu’à huit fois en des points fortement sollicités, des pattes de dérailleur partiellement creuses et fraisées avec soin et des boîtiers de pédalier à double coque. Sur la distance olympique, le RSR0.5 conduit les juniors au titre de champions du monde de triathlon.

ROTWILD participe aux Jeux olympiques

En 2004, Sebastian Dehmer au départ à Athènes.

Prototype de vélo de course

RCR1.0 (2005)

Fitness, trajets domicile-travail, balades : comment intégrer l’usage quotidien dans un vélo hautement sportif qui ne renie pas ses gènes de VTT ? Le RCR1.0 le permet grâce à un système de porte-bagages intégrable et à des composants spécialement développés pour simplifier la fixation des garde-boue et de béquilles latérales.

Présentation du RFC.05 à Saalbach-Hinterglemm

Roc d'Azur 2006

Étude 2006

RFC0.4 (2006)

Neutre au niveau de l’entraînement et des freins, mais sensible et conçu pour répondre aux exigences les plus strictes, avec des pattes arrière en carbone développées lors de la Coupe du monde de descente, le nouveau système XLS établit de nouveaux standards dans le segment des vélos tout-terrain avec un grand débattement de suspension. « Anti-Squat » pour la première fois : pour plus de traction et un meilleur pédalage, le cadre arrière a été conçu de manière à contrer activement l’enfoncement lors de l’accélération.

Toujours à jour avec la Newsletter ROTWILD

Inscrivez-vous maintenant gratuitement