Le marquage CE pour les vélos de montagne et les E-MTB

Explication des termes

Le marquage CE a été établi par la Communauté européenne. L'objectif du marquage est de garantir que seuls les produits qui sont sûrs pour l'utilisateur final lorsqu'ils sont utilisés sont vendus dans l'UE et dans l'Espace économique européen. En termes simplifiés, cela signifie que le logo CE est comme un passeport technique pour un produit, lui permettant d'être vendu sans restriction dans tout le marché intérieur de l'UE.

Les exigences de sécurité pour le produit concerné sont spécifiquement définies dans différentes directives de l'UE. Les vélos électriques, par exemple, relèvent de la directive 2006/42/CE sur les machines en raison de leur moteur. Un marquage CE prouve donc que le E-MTB en tant que "machine" répond aux exigences de la directive européenne. De plus, la norme DIN EN 15194 stipule qu'un E-MTB doit être marqué CE en tant que EPAC (Electrically Power Assisted Cycles). Mais même pour les VTT conventionnels, le fabricant doit confirmer par le marquage CE que le vélo répond aux exigences des directives européennes.

Le marquage CE n'est pas légalement un label de qualité. Il ne fait que prouver que le produit répond aux exigences légales minimales.

Implications pour la pratique

ROTWILD, en tant que fabricant, doit vérifier sous sa propre responsabilité quelles directives européennes doivent être appliquées dans la conception et la production des vélos. Parce que : Un produit ne peut être mis sur le marché et mis en service que s'il est conforme aux dispositions de toutes les directives applicables à ce moment-là. Si les cyclistes changent des pièces de leur vélo au fil du temps ou ajoutent des éléments supplémentaires, le fabricant ne peut plus garantir que le vélo satisfait toujours aux exigences du marquage CE.

Si, par exemple, une béquille latérale est montée sur le support de chaîne ou si le phare homologué est remplacé par un autre, le marquage CE expire et avec lui la responsabilité du fabricant de vélo.

N'utilisez que des composants approuvés

Afin de répondre aux exigences individuelles des clients, comme le montage d'une béquille sur un vélo de montagne, nous avons développé, en tant que fabricant, une solution conforme à la norme CE. Avec l'adaptateur pour béquille, une incrustation remplaçable sur l'essieu arrière, une béquille latérale peut être montée en toute sécurité. Ce type de montage, contrairement au montage sur le hauban, est agréé et répond aux exigences de sécurité de la directive européenne. Cependant, vous devez garder à l'esprit que le rayon d'action du vélo est réduit avec une béquille latérale montée. Les chemins forestiers et les circuits lumineux ne posent pas de problème. Mais hors route ou sur piste, il faut tenir compte de la garde au sol plus faible.

Les feux avant de la bicyclette électrique doivent être exactement assortis au reste de l'électronique de l'e-MTB. Les phares non homologués peuvent endommager la batterie, la commande du moteur ou le fonctionnement de l'écran en changeant la tension.

Actuellement, les deux phares Supernova Mini 2 et Supernova M99 Mini Pro sont homologués pour les E-bikes et E-MTB ROTWILD. L'utilisation de phares alternatifs - même avec la même puissance que les deux phares Supernova - n'est pas approuvée. La directive Machines et la norme EN15194 exigent un test CEM de l'ensemble du système.

Toujours à jour avec la Newsletter ROTWILD

Inscrivez-vous maintenant gratuitement