Carbon

Les cadres en carbone ROTWILD sont fabriqués à la main. Ils se composent principalement de fibres HT (HT = High Tenacity = haute résistance à la traction). La structure modulaire du cadre nous permet toutefois d’utiliser d’autres types de fibres de carbone (HM = High Modulus ou HST = High Strain and Tenacity) en plus des fibres HT. Des problèmes spécifiques, tels qu’une plus grande rigidité (HM) ou le comportement mécanique du cadre lors de chutes de pierres ou d’impacts (HST), peuvent ainsi être améliorés.

Les préimprégnés constituent la matière première pour la fabrication des cadres. Il s’agit de produits semi-finis en fibres, dont les différentes fibres de carbone, certaines ayant une épaisseur jusqu’à 0,007 mm, sont déjà préimprégnées de résine époxy (matrice). La qualité de cette préimprégnation est décisive pour les propriétés ultérieures du cadre en carbone. Seule la répartition constante et le rapport volumique correct fibre/résine permettent un rapport poids/puissance idéal du cadre. Par exemple, si la teneur en résine des préimprégnés est réduite ou minimisée lors du processus de traitement pour gagner en poids, les fibres sont susceptibles de ne plus être intégrées de manière optimale dans la résine et de ne plus être en mesure de transférer les forces, notamment sous contrainte de compression.

MODUL MONOCOQUE TECHNOLOGY – MMT II

Afin de tirer le meilleur parti du potentiel du carbone en tant que matériau, ROTWILD a investi massivement dans la recherche fondamentale et développé un nouveau procédé de fabrication : la MODUL MONOCOQUE TECHNOLOGY.

Grâce au MMT, nous sommes en mesure d’utiliser de manière optimale les propriétés des matériaux afin d’appliquer au mieux les exigences de production extrêmement coûteuses et complexes et l’assurance qualité associée pour les cadres en carbone. Cette possibilité existe, car l’ensemble du processus de fabrication est divisé en différentes étapes (modules), chaque module étant fabriqué à la main sur la base d’un programme de traitement spécifié, et sa qualité étant ensuite validée et documentée en conséquence. Les sources d’erreur peuvent ainsi être éliminées à l’avance. En outre, les propriétés mécaniques d’amortissement du cadre ROTWILD peuvent être ajustées avec précision et les problèmes spécifiques au matériau (sensibilité aux chocs) peuvent être spécifiquement influencés. Ainsi, le « confort » du cadre en carbone peut également être optimisé individuellement.

Pour plus d’informations sur le procédé MMT2, consultez dans notre base de connaissances.

Toujours à jour avec la Newsletter ROTWILD

Inscrivez-vous maintenant gratuitement