Point de pivot virtuel (Instant Center)

Détermination du point de pivot virtuel

DÉTERMINATION DU POINT DE PIVOT VIRTUEL - SYSTÈME À QUATRE ARTICULATIONS SUR BASE HORST LINK

Le point de pivot virtuel décrit un point se déplaçant via le processus de compression, également appelé « axe instantané de rotation ». Lors de la compression, l’axe arrière effectue un mouvement complexe de rotation (rotation) et de translation (déplacement horizontal et vertical). Ce mouvement peut se manifester à n’importe quel point de l’axe arrière par l’intermédiaire du point de pivot virtuel comme un pur mouvement de rotation par rapport au temps.

Position du point de pivot virtuel à l’état comprimé

DÉTERMINATION DU POINT DE PIVOT VIRTUEL

Le point de pivot virtuel est déterminé comme suit : dans un système à quatre articulations (base Horst Link), le point de pivot virtuel résulte de l’intersection de deux lignes droites (les manivelles). La première ligne droite résulte des deux points de pivot Horst Link et du roulement principal, tandis que la deuxième ligne droite se situe à partir du point d’articulation de la liaison des haubans et du point de fixation de la liaison au niveau du cadre principal.

INFLUENCE DU POINT DE PIVOT VIRTUEL SUR LE CADRE ARRIÈRE LORS DU PÉDALAGE - EFFET ANTI-SQUAT

Lors du pédalage, des forces élevées sont transmises à la chaîne par l’intermédiaire des manivelles (force de traction de chaîne maximale de 4 000 N). En plus du processus d’accélération, des changements dynamiques au niveau de la charge des roues se produisent, qui se superposent aux forces générées par le bloc chaîne. Ces variations dynamiques de la charge des roues résultent du montage décalé à 180° du bloc manivelle, ce qui entraîne une augmentation de la force de la chaîne lors du pédalage. En fonction de la position et de la situation du point de pivot virtuel en combinaison avec la courbe d’élévation de la roue, ceci peut avoir un effet stabilisateur (= tranquillisant -> anti-squat positif) sur l’augmentation des forces de traction de la chaîne ou intensifier davantage l’effet de « balancement » (= compression -> anti-squat négatif).

L’objectif de notre développement est de réaliser un châssis « neutre et stabilisateur ». Le point de pivot virtuel pendant le processus de compression est toujours au-dessus du bloc chaîne ; le résultat est un châssis qui dévie le moins possible pendant le processus d’accélération et offre ainsi toujours une adhérence et une propulsion optimales.

Toujours à jour avec la Newsletter ROTWILD

Inscrivez-vous maintenant gratuitement