Courbe d’élévation de roue

Détermination de la courbe d’élévation de roue

DÉTERMINATION DE LA COURBE D’ÉLÉVATION DE ROUE

Outre la position du point de pivot virtuel, la courbe d’élévation de roue a une influence décisive sur la cinématique du VTT. Elle est déterminée par un axe instantané de rotation qui traverse le point de pivot virtuel et l’axe de roue arrière. La courbe d’élévation de roue est toujours perpendiculaire à l’axe instantané de rotation. Elle décrit ainsi la modification de longueur horizontale du cadre arrière par le processus de compression verticale dans l’axe de la roue arrière.

Trajectoire de la courbe d’élévation de roue

COURBE D’ÉLÉVATION DE ROUE EN DÉTAIL

Lors de nos étapes d’optimisation, nous divisons la courbe d’élévation de roue en deux zones, où nous nous concentrons uniquement sur la première, à savoir la plage d’affaissement (20-30 % du débattement total). La plage de débattement restante ne joue qu’un rôle mineur dans l’optimisation de la courbe d’élévation de roue et est largement déterminée par le rapport de transmission du cadre arrière.

Le but de l’optimisation cinématique dans la première zone du débattement est de minimiser le basculement du cadre arrière. Si le cadre arrière s’étend dans cette zone, la force générée par le bloc chaîne et appliquée tangentiellement à la courbe d’élévation de roue ne peut qu’écarter le cadre arrière (c’est-à-dire que le cadre se détend - effet anti-squad positif supplémentaire). Ceci entraîne une stabilisation supplémentaire (tendance au basculement réduite) du cadre arrière par rapport au bloc chaîne.

Toujours à jour avec la Newsletter ROTWILD

Inscrivez-vous maintenant gratuitement